En prenant la décision de venir rejoindre notre association dans sa séance de conseil
municipal du 21 décembre 2020, la commune de Livron-sur-Drôme, a affiché la forte
volonté qui anime l’équipe entourant le maire, Francis Fayard, de s’appuyer sur les
richesses de son patrimoine local.
C’est ainsi que nous mettrons progressivement en place des liens qui conforteront
dans la basse vallée l’identité de la rivière qui a donné son nom à notre département.
En effet, au-delà de cet engagement à défendre et à animer ensemble le patrimoine de
cette commune, c’est également un pied qui est posé au sein de la communauté de
communes du Val de Drôme pour défendre l’idée que nous avons lancée de créer un
parcours de randonnée pédestre (En remontant la Drôme) qui partirait du « cul de
Drôme », au confluent de la rivière et du Rhône, jusqu’à sa source au col de Carabès,
sur la commune de La Bâtie-des-Fonds, dans le Diois, complétée par une grande fête
annuelle sur le thème de la rivière.
L’intérêt qu’a déjà manifesté pour ce projet la communauté de communes du
Crestois-Pays de Saillans nous donne la perspective de commencer à réfléchir avec
toutes les parties concernées, politiques et associatives, à la mise en place de ce projet
jusqu’aux communes du coeur de Drôme.
Forte aujourd’hui de près de 10 000 habitants (8ème commune du département),
Livron-sur-Drôme a joué un rôle important lors des guerres de religion. Ses
principaux sites sont un beffroi datant de 1600, les restes de la collégiale Saint-Prix,
le château de la Rolière, domaine viticole avec une maison forte du 16ème siècle, le
château de Fontgrand, autre maison forte du 16ème siècle, la Tour du Diable, sur les
hauteurs de la commune, qui fut détruite en 1623, ou encore le pont construit en 1767
qui enjambe la Drôme.
Nous saluons cette collaboration naissante.