Le charmant village d’Espenel, entre Saillans et Vercheny, offre quelques singularités.

Son histoire repose pour beaucoup, d’abord sur les convoitises qui opposèrent au Moyen-Age les comtes de Valentinois et les évêques de Die, puis par les ravages de la lèpre et de la peste qui décimèrent la population au 16è siècle, pour poursuivre avec la terrible répression que subirent les Réformés au moment des guerres de religion et finir avec la vengeance de l’occupant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 juillet 1944 en effet, alors qu’un groupe des Forces françaises de l’intérieur (FFI) attaque une colonne de l’armée allemande ayant pour mission d’encercler le Vercors, la commune subit de terribles représailles. Les Allemands détruisent entièrement le village en y mettant le feu. Ce dernier sera reconstruit entre 1945 et 1949 mais aura perdu toutes ses archives.

Toi qui passera par cette route en direction de Die, avant la bifurcation menant à Espenel tu verras sur ta droite un Mémorial. Tu n’auras peut-être pas le temps de t’arrêter mais au moins ais le réflexe de ralentir et d’avoir une pensée pour ceux qui sont tombés au combat pour que tu vives LIBRE.