Elle domine le hameau des Auberts au sommet de la colline de saint Andéol, sur la propriété de Frédéric Teyssot. Il y avait là autrefois un château bâti par la famille des Arnaud – d’où le nom de cette commune -, famille fondatrice de la ville de Crest. Cette croix a une histoire. En reconnaissance d’avoir été en grande partie épargnés lors de la Deuxième guerre mondiale les Saillansons en avaient fait façonner une première qu’ils avaient ensuite montée avec des bœufs par le chemin du pas de la Motte jusqu’au sommet de Rochecourbe, l’un des Trois Becs.

 

Le vent l’ayant fait tomber et l’ascension jusqu’à elle n’étant pas facile une autre croix a été commandée et a trouvé sa place en 1959 au sommet de la montagne de saint Andéol.