Église romane au lieu-dit Saint-Moirans, bâtie sur les vestiges d’un sanctuaire carolingien au 11e et 12e siècles avec des chapiteaux remarquables représentant des visages. Elle fait l’unanimité des archéologues. D’origine médiévale, elle était mentionnée dès 1179 comme une dépendance de l’abbaye de Saint-Chaffre-en-Velay avec la congrégation des bénédictins de Le Monastier-sur-Gazeille, lieu où plus tard Robert Louis Stevenson a commencé son chemin des Cévennes avec son âne Modestine, puis elle devint une chapelle du prieuré d’Espenel.